2 mars 2016
COP21_Paris_Franco_3513536b

Nouveaux modèles énergétiques

Nouveaux modèles énergétiques, défis et enjeux La COP 21 de décembre 2015 à Paris (CCNUCC : Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques), a été la première grande rencontre mondiale où tous les pays présents se sont engagés à atteindre des objectifs obligatoires et juridiquement contraignants, même si auto-définis (chaque pays doit envoyer sa Contribution Prévue Déterminée au niveau National, CPDN, « dès que possible et bien avant la vingt-deuxième session de la Conférence des Parties – novembre 2016 » (1)), par rapport aux émissions de gaz à effet de serre, et marque un départ significatif par rapport aux rencontres précédentes. Même si, pour certains mouvements environnementalistes c’était trop peu et trop tard ; pour les résistants au changement cela a peut-être signifié un autre son de cloche. L’objectif de maintenir l’augmentation de la température moyenne globale en dessous de 2o semble être déjà inatteignable : « Les CPDN ont la capacité de limiter l’augmentation prévue de la température globale à environ 2.7 degrés en 2100, de loin pas assez, mais beaucoup plus bas que les estimés 4, 5 ou plus degrés de réchauffement prévus par beaucoup avant les engagements » Christiana Figueres, Secrétaire Exécutive de la CCNUCC. En effet, James […]
Lire la suite