13 juin 2017
logo conf slide (003)

Forum sur l’Iran du 24 juin 2017

L’Association des Consultants Pétroliers (ACP) a eu le plaisir de vous convier à son forum sur l’Iran avec la participation exceptionnelle de la délégation de l’APEC conduite par Dr Taheri Secrétaire Général. «La crise dure, les plans de restructuration se succèdent en France comme dans de nombreux autres pays et pendant ce temps des projets majeurs se confirment en Iran, pays qui se tourne vers l’occident pour la mise en place de partenariat technologique. »  Depuis son dernier forum, le 21 janvier dernier, sur ce pays, l’ACP n’est pas restée inactive, elle a participé à des réunions de travail en Iran et y a signé un MOU de partenariat avec l’APEC (Association des sociétés para pétrolières iraniennes).  En conformité avec l’attente exprimée lors du dernier forum, l’ACP a présenté son déploiement en Iran en vue de pouvoir coopérer avec vous dans ce domaine.   Le forume s’est tenu le samedi 24/6/2017 de 9h30 à 12h00 – Auditorium Ecole d’Arts 3 rue Prince Eugène, Rueil-Malmaison   Agenda : -09h30 Accueil et étapes du développement de la coopération ACP APEC par Jean Louis Gaillard (ACP) -09h45 Expectation from Iranian companies (Association of Petroleum Industry Engineering & Construction Companies Representative coming from Tehran) -10h15 […]
12 juin 2017
061

La géopolitique du pétrole en 2017

Conférence du 2 mai 2017 sous la direction de Jean-Pierre Favennec La géopolitique du pétrole en 2017   Conférenciers : François Nicoullaud, ancien Ambassadeur de France en Iran « Olivier Appert, Président du CFE Francis Perrin, Chercheur associé (Senior Fellow) à l’OCP Policy Center (Rabat)   Notes de synthèse : Les USA redeviennent les premiers producteurs devant le Moyen Orient et la Russie, hors hydrocarbures non conventionnels. Cependant la croissance de ces hydrocarbures non conventionnels pourra rebattre les cartes.   Entre les USA et l’Arabie Saoudite, un accord de partenariat a été signé en 2005 pour une durée de 60 ans.   La relation entre l’Arabie Saoudite et l’Iran est délicate depuis longtemps.   Malgré les accords sur le nucléaire signé en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances (USA, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne et Allemagne), seulement les sanctions secondaires ont été levées. Les Saoudiens pouvaient craindre pour l’équilibre de leurs accords avec les américains. Donald Trump les a rassurés. L’investissement en Iran devrait repartir et 70 projets dans le secteur pétrolier, pour un coût de 200 milliards de USD hors raffinage et pétrochimie, devront être alloués à des compagnies étrangères sans lien avec des intérêts américains. Les entreprises américaines ne peuvent soumissionner. Des […]